Seniors : aménager son logement pour mieux rester chez soi

Une chute peut arriver à n’importe quel moment, enfant, adulte, tout le monde est concerné, mais avec l’âge une perte d’équilibre peut avoir des conséquences plus fâcheuses. Il est donc important de tout mettre en place pour diminuer les risques, plus encore lorsque l’on sait que 81 % des personnes âgées tombent à leur domicile, dont presque 50 % dans leur salle de bains.

Des aménagements simples du domicile peuvent permettre d’abaisser les cas de chute, sans forcément tout changer dans l’habitation.

Mieux agencer son logement pour améliorer la circulation

Afin de faciliter le déplacement dans les différentes pièces de la maison, il est recommandé de dégager les zones de passage en évitant d’y installer des meubles, plantes, sacs ou fils électriques qui pourraient faire trébucher quelqu’un. L’accès au téléphone, ou aux différentes entrées des pièces doit être libre de tout obstacle.
De la même manière, recouvrir les surfaces glissantes d’un tapis antidérapant, ou multiplié les points d’appui pour se mouvoir dans les différentes pièces (et principalement dans la salle de bains) sera un plus quant au confort de vie du logement.
L’éclairage ne doit pas être pris à la légère. Les espaces doivent bénéficier d’une lumière suffisante pou appréhender de potentielles gênes. Et l’on pensera à laisser à portée de main les objets importants du quotidien souvent utilisés.

Sécuriser pièce par pièce une habitation

La salle de bains

C’est l’endroit le plus « dangereux » qui recense à lui seul 46 % des chutes des seniors. Quelques ajustements permettraient pourtant de limiter les risques de tomber.

C’est l’aspect glissant de lieux qui est à contrer. Un tapis antidérapant dans la baignoire et à l’extérieur éviteront les dérapages involontaires, mais s’il cela est possible alors il vaut mieux privilégier une douche large avec une assise intégrée et un sol en plastique plutôt qu’une baignoire et un carrelage.
Prévoir des barres d’appui dans les espaces susceptibles d’en avoir besoin, donnera la possibilité de se relever avec moins d’effort, tout comme un rehausseur de cuvette de WC.
Pour les robinets, il est recommandé de les changer pour des mitigeurs, plus pratiques à régler.

La chambre et le salon

S’il est prouvé que des sols recouverts de moquettes diminuent le risque de chute, leur entretien peu pratique peut faire reculer quant à son installation. La mise en place de tapis avec adhésifs antidérapants sera un bon compromis.
La hauteur des lits n’étant pas toujours adaptée, il ne faut pas hésiter à le faire changer si son assise est trop haute.
C’est également à proximité du lit ou du canapé qu’il peut-être utile de placer les commandes importantes comme les télécommandes, le téléphone ou l’éclairage.

La cuisine

Pour que préparer de bons petits plats ne devienne pas un cauchemar, il est recommandé de prévoir des plaques avec des voyants (si elles sont électriques). Les ustensiles lourds ne doivent surtout pas être trop en hauteur ou trop bas, en les plaçant à hauteur d’homme, il sera plus aisé de les utiliser. Pourquoi ne pas également investir dans une petite table roulante pour transporter les plats un peu lourds sans efforts ?

Le jardin

Passe-temps prisé des personnes âgées, quelques recommandations diminueront les risques de chuter. Pour les casse-cou, l’emploi d’escabeaux ou d’échelles est à faire en présence d’un tiers. Ranger le matériel, outils et tuyaux, en plus de toujours porter des gants devraient suffire pour ne pas se blesser involontairement.

Enfin si le logement compte des escaliers, pensez à bien les éclairer et à prévoir une main courante sur toute leur longueur ainsi que des plaques antidérapantes sur chacune des marches.

Source : Aménager votre maison

Partager cet article