Budget 2017 : un crédit d’impôt pour doper l’emploi à domicile

Nouveau crédit d’impôts en faveur des retraités non imposables pour l’embauche d’aide à domicile.

Si une réduction d’impôt à hauteur de 50 % existe déjà pour l’emploi d’aide à domicile, les foyers non imposables ne sont eux pas concernés par cet avantage.

Pour répondre au besoin grandissant des personnes aux revenus plus modestes, les retraités ou personnes âgées, parfois isolées, et pour inciter à l’embauche d’aide à domicile le projet de loi de finances pour 2017 prévoit de généraliser le crédit d’impôt pour les dépenses d’aides à domicile.

Quelle différence entre réduction et crédit d’impôt ?

Une réduction d’impôt s’applique sur le règlement de l’impôt dû. Vous en conviendrez que 50 % de réduction sur 0 € dû, font 0 €.

Le crédit d’impôt entraîne quant à lui un remboursement par le fisc de la différence entre l’avantage fiscal et l’impôt dû. Prenons l’exemple d’un foyer dont l’embauche d’un prestataire à domicile coûterait 2000 € par an : L’avantage de 50 % représente ici alors la somme de 1000 € remboursé par l’administration fiscale.

Les dépenses prises en compte pour le calcul de l’avantage fiscal ne peuvent pas excéder un certain plafond.

Pour en savoir plus : www.impots.gouv.fr

Sources :

Partager cet article